dimanche 22 juin 2008

(william) thunderbolts way ! 23 juin - 580 km

"hello" (deja bilingue le bonhomme !) tout le monde !

Comme de nombreuses personnes galerent avec l'autre blog, j'ecris encore sur les deux !
Je lis que mon ancien compagnon de voyage se fatigue un peu de l'aventure..
Je comprends car ce n'est pas facile de se retrouver seul, on vit rarement en solitaire, de plus le confort mediocre de la vie d'aventurier fatigue. Et c'est un cercle, plus on a marre et plus les petits problemes sont de gros problemes, et le moral flechit petit a petit. J'ai redonne un souffle a mon voyage en partant en australie mais pour toi (leo), qui reviens en europe, je n'aurais pas etais tres motive.
Prends ton temps, pour rentrer au quoi que ce soit, de toute facon, ce que tu as fais est deja incroyable. Et tu sais rentrer ne veut pas dire que tu abandonnes ou que la vie sera moins bien apres ! Fais comme TOI tu le sens ! Et puis on se retrouverra un de ces quatre pour de nouvelles aventures !
-------

C'est donc muni d'un velo de 3eme categorie que j'ai entame la route vers le nord du continent !
Il y tres peu d'habitants en australie compare a la taille du pays et ils s'agglutinent tous sur la cote sud-est, j'ai donc eu pas mal de traffic les premieres journees pour environs 250 kms, de plus il fallait rouler a guauche pour ceux qui ne le savait pas, ce qui est parfois perturbant au debut !
Une premier visite sur la cote, dans une petite peninsule ou j'ai pu faire du cheval, pas tres exotique mais ce fut la premiere fois pour moi !
Apres un trekking de deux jours avec la fille qui m'acceuilla sur la peninsule, on a pu rejoindre un endroit ou l'on peut observer les baleines ! Il faut scruter l'ocean pour regarder les sprays qui volent en l'air, puis quelques secondes plus tard, elles sautent hors de l'eau ! Plutot impressionant comme poisson !
Pour decouvrir le "bush", c'est le nom du type de foret bien particulier a l'australie, je suis partis a l'ouest.
Lorsque l'on rentre dans les terres, les routes portent des noms et sont (tres) longues ! La mienne faisait environs 370 kms, c'etait la thunderbolts way ! En fait, rien que d'etre sur une route qui a un nom comme cela, je trouvait que c'etait deja cool !
Vite la pedale de mon velo a casse ! Super ! J'ai marcher jusqu'au prochain ranch ou j'ai pu reparer plus ou moins et j'y suis rester la nuit ! Les enfants de ce ranch etaient vraiment de "l'australie profonde". Ils m'ont demande dans quels coins de la france ce trouve londres, si l'on avait du chocolat en France ! Je leur ai repondu : "choco-quoi !?" non je ne connais pas !
Je suis repartis le lendemain avec une pedale noire et une blanche, et un acceuil chaleureux !
Le paysage est relativement desertique, c'est tres depaysant. De longues lignes droites. J'ai pu realiser un reve : m'arreter dans une station service au milieu de nul part, dans le silence, avec a la sortie un panneau "next station 134kms" ! Lorsque que l'on prend ce genre de route a velo il faut etre sur d'avoir des provisions et de l'eau en reserve ! Mais ce n'est pas encore la survie totale car je croise une jeep ou un pick-up environ toutes les deux heures. Aussi je suis plutot content que se soit l'hiver ici car je creve deja de chaud a velo, donc je n'imagine meme pas l'ete !
J'ai vu mon premier kangouroo, immobile sur le bord de la route, faisant une tres longue sieste ! Heureusement, d'autres bien vivant et bondissant viennent me rendre visite tous les soirs lorsque je pose ma tente ! Perroquets, coyote, aigles,... me sont deja apparu, je recherche desormais activement des koalas !
Apres cette premiere experience dans le "bush", je vais ensuite revenir sur la cote pour trouver un endroit pour passer quelques semaines a travailler (!!!) (un peu).
Bye william

3 commentaires:

Léo a dit…

Ah, ben en tout cas maintenant je me sens moins seul sur le blog.
Effectivement ca a l'air depaysant l'australie, les kangourous ecrases ca change des chiens ecrases(hier j'ai vu un petit chaton plat comme une carte de credit).
Tu as enfin pu assouvir ton envie d'avoir un velo pourri, je pense que maintenant tu te sens mieux.Et puis c'est un amplificateur d'aventure.
Le rock n'roll n'est pas mort, la preuve, il arrive que Paluche en parle encore.

clémentine a dit…

je romps mon voeu d'abstinence de commentaires pour te faire écouter ma chanson fétiche du moment, d'un groupe...australien forcément:

http://www.youtube.com/watch?v=sZjpWs1h7pU

eh oui, il n'y a pas que sean paul dans ma vie...
En espérant que vous alliez bien l'un comme l'autre, je vous embrasse.
clémentine

Anonyme a dit…

Coucou loulou,

Chouette ce qui t'arrives depuis que tu es en Australie, la façon dont tu racontes ton aventure me donne envie de te rejoindre!! Bon hormis des petits soucis techniques ( pédale cassée) apparemment tout vas bien pour toi!!
En tout cas, tu n'as pas perdu le goût de l'aventure et c'est bien et puis te connaissant, je sais que tu vas vivre encore des expériences cool!!
Et les Australiennes, elles sont comment?

Bon je te souhaite encore pleins de belles choses pour la suite de ton voyage au pays des kangourous, koala et pleins d'autres bêtes, d'ailleurs si tu peux mettre des photos ce serait cool!!

Allez @ plusme

bisous

Aurélie