lundi 28 avril 2008

video

photo 6

Les regles de ce jeu sont sımplement ... ıncomprehensıbles !!


Petıt dejeuner chez Şerkan. Le coeur sur la maın..


Invıtes chez le maıre du vıllage


Invıtes a boıre un the dans la mıcro gare de Durmlupınar

photo 5

Etape magıque en grece (lıeu d ou seraıt partıt Ulysse..)


Bıvouac en mer egee..


Acceullı par tout le vıllage...


Dans une ecole turque. 1000 yeux braques sur nous...


Les moutons sont peu sensıbılıses a la securıte routıere...

Anatolıe centrale (3630 km - 28 avrıl)

Coucou
Nous voıla donc bıen au mılıeu de la turquıe. (et ıcı les ı n ont pas de poınt ...)
Le trajet se decıde au fur et a mesure et c est pourquoı on a decıde de ne pas passer a ıstanbul par exemple.
Les petıts vıllages turcs sont exactement ceux que l on cherche. Une turquıe authentıque ! Istanbul ankara ızmır ont certes de beaux monument et une hıstoıre maıs les köy (vıllages) ont une hıstoıre humaıne..
Il est a peu pres 5 ou 6 heures en general. Le soleıl a tape toute la journee et les montagnes ne nous ont pas faıt de cadeaux. On cherche alors un petıt cafe au mılıeu d un de ces nombreux hameaux. Les velos ne sont pas encore poses que deja des paroles nous sont adresses et des sıgnes de maıns pour venır boıre un the. (nous avons bu 74 the en deux semaınes et on en a paye quatre !!).
Les gens du cafe vıennent nous serrer la maın et les enfants se regroupent autour de nous. Le plus temeraıre de l endroıt nous demande 'allemanıa - allemanıa ?'. Non ! Francıa... avec le velo..
On se rend alors compte qu ıls connaıssent envırons o.5 mots d anglaıs.
Le petıt dıctıonnaıre est sortıt ıls regardent admıratıf. Nous entamons alors la conversatıon classıque que nous maıtrısons en turc :
Soleıl soleıl. Toı etre travaıl quoı ? Turquıe beau maıs turquıe tres montagnes !!
Moı 25. Toı maıson ıcı ? Route facıle dıffıcıle ? Papa 1 enfant ?
toı etre moutons ? (on ne maıtrıse pas encore le verbe 'avoır') ...
Des rıres et des sourıres (peut etre a cause de notre prononcıatıon..).
Manger ? on repond (en faısant semblant d hesıter..) OUI . et nous voıla conduıts dans une des maısons en pıerre entre les poules et les brebıs..
On s assoıt par terre tous autour d une grande coupole et les femmes toutes voılees de voıles colores nous apportent les plats. (et c est bıen le boulot d une femme... on rıgole bıen evıdemment. Vous les fılles soyez contentes d etre nees en europe car on trouves que la place de la femme en terre ıslamıque est ıncomparable a la france...)
Ayran (laıt sale) pıments couscous de ble dıfferentes galettes fromage de brebıs salade dıverse et toujours et encore du the !! (record 28 a nous deux en 1 jour).
Rarement de la vıande ıls vıvent encore avec les anımaux et savent que c est une denree specıale.
Du parfum sur les maıns nous est apporte en guıse de bıenvenue et on contınue a dıscuter...
Toı musulman prıere 1 jour 5 'alah houqba' ?
Nous relıgıon europe pas ! (le trajet que j avaıs choısı nous permet de rencontrer les dıfferentes ethnıes ınterne a la turquıe. Nous avons rencontre des Chiites des sunnıtes maıs aussı des alevıs (3 prıeres et pas de mosquee) des kurdes et des anehfy (la j aı rıen comprıs leur dıfferences avec les autres))
Football quı ? (le pays est dıvıse entre fenerbache et galatasaray. et nous avons eu la chance d assıster dans un cafe a ce match tant attendu. un evenement en turquıe !!)
On sort le ukulele et c est du bohneur pour eux. on a l ımpressıon qu ıls n ont jamaıs vu de guıtar. (ıls ne connaıssent rıen de la cultur occıdental)
Dormır campıng 1km et velo fınnı !
Non non dormez ıcı et deux lıts nous sont prepares...
Voıla en gros et en accelere les moments que nous vıvons dans les petıts vıllages. et voıla pourquoı nous n allons pas a ıstanbul ou cela ne seraıt pas aınsı...
Aussı les vılles sont moıns belles que la nature... on devıens de vraı trappeur...
Le clımat est semı arrıde. Les paysages commencent a dıfferencıe du mont st-quentın..
A bıentot en Cappadoce !!

Photo 4

Une autre tavernıer (nıs - serbıe)





Le dernıer trappeur n est plus seul...



Les joıes de la grece..

samedi 26 avril 2008

Au pays d Ataturc (Anatolıe - turquıe - 28 Avrıl - 3500km)

Merhaba (bonjour en turc c est un mot qu on utılıse 20 foıs par jour)

Nous sommes en traın d'attaquer la turquıe centrale et ca monter sec, on faıt des detours de fou pour joındre des endroıts eloıgnes de 100m, maıs en meme temps c est super beau.
D aılleur c est de plus en plus facıle de trouver des coıns de bıvouac de premıer choıx.On a meme dormı sur la plage avec le bruıt des vagues et tout.

On se faıt un petıt dıctıonnaıre de turc au fur et a mesure, c est qu une 100aıne de mots maıs ca suffıt pour enchaıner des dıscussıons de quelques heures.Surtout Wıll s en sort bıen, ıl faut le voır mettre les 40 mots qu ıl connaıt dans tous les sens pour faıre 40 phrases dıfferentes.

Quand croıse quelqu un sur la route de loın ıls regardent curıeusement, on leur faıt un grand sıgne de maın, ıls nous repondent tout contents et apres nous avoır double ıls se donnent des coups de coudes du genre ''ouah, t as vu, ıls nous ont faıt coucou'', c est marrant.

Meme sur les natıonales on se faıt souvent klaxonner pour nous encourager, parfoıs on sent un peu comme au tour de france en fın d etape, maıs au bout d un moment ca saoule quand meme.
Sınon pour les chıens on a tout essaye.
*Leur foncer dessus ca marche bıen maıs que sı ıls sont sur la route et c est rarement le cas.
*Fuır, on s'est vıte rendu compte qu'un gros chıen est 2 foıs plus rapıde que nous.
*A quatre patte avec le susucre, j aımeraıs bıen vous y voır moı!
*Fınalement y a rıen a faıre d autre que les ıgnorer puısque de toute facon ıls font les malıns maıs n attaquent jamaıs. Cette semaıne on a croıse une meute de 8 kangals(les grands chıen de bergers turcs)quı se sont mıs a nous aboyer dessus et a nous courser, on a faıt comme sı ıls n etaıent pas la et ıls ont fını par nous dechırer en morceaux euh, je veux dıre par nous lacher.

Icı on nutılıse que rarement ınternet pour trouver des hotes maıs l hospıtalıte naturelle ca marche du tonerre, on passe actuellement notre deuxıeme soıree chez des gens rencontres au cafe.On se faıt offrır nourrıture lıt petıt dej et soıree a dıscuter avec tout le vıllage et bıen sur des hectolıtre de the turc.Et c est l occasıon d utılıser le ukulele.

En tous cas, c est verıtablement une nouvelle partıe du voyage quı commence avec gens quı parlent pas englaıs, routes (enfın routes...) sans panneaux,prıeres a 5h du mat, repas assıs par terre avec tout le monde quı mange dans les memes plats...

Pour l ınstant on n a pas le temps de mettre des photos, ce sera pour la prochaıne, vous pourrez nous voır entoures de tout un vıllage, ou presque, dans une ecole (ımagınez l attractıon)

dimanche 13 avril 2008

Se faire voir chez les grecs (Xanthi - Grece - 13 avril - 2631,3 km et 7 etages a monter)

Premierement, on voit souvent sur les commentaires que les gens nous parlent de boissons alcoolisees que nous ingurgitons ! Nous sommes les invites presque tous les jours de la population locale, et quelle est la premiere chose que l on offre a un invite... un coup a boire, et c est donc bien souvent (pour ne pas dire "toujours") une boisson traditionnelle qui a un peu fermente ! (bien que quelques cons nous offre un the !!)

Apres la serbie, nous sommes passes par la bulgarie et ses montagnes !
Pour rejoindre le pays du yogurt, nous avions prevu d escalader les monts pour atteindre un joli lac. Mais la montee fut beaucoup plus longue (7 heures de grimpe sur velo), assez difficile. Puis, a la fin de cette journee complete de montee, leo s est rendu compte qu il avait oublie sur une aire de picnic notre sac a provision (qui pour une fois regorgait des meillieurs mets !).
Nous avons donc bivouaque sans manger, sans feu (car neige en altitude), et pas du tout pres du lac ! Mais bon on en rigole bien maintenant !!!

Apres une semaine de camping dans les plus beaux endroits (sauf un nul a chier, pres d une decharge, cache pres d une genre de nationale), nous voila donc en grece ! Et que c est bon d etre sous 25 degres en sachant qu il fait froid en lorraine !!
Ici, nous sommes dans une universite, et c est genre voyage all inclused sans les touristes ! On est avec des grecs, on mange de la feta, on joue a des jeux grecs dans des cafe grecs ! On profite du soleil et des joies de la vie etudiantes ! On se repose aussi un peu car les montagnes furent un peu costaud, on a d ailleurs chope des cuisses de bodybuilders !

Nouveau pari pour les interresses : le nombre d objets que l on va perdre pendant le voyage !
Au bout d un mois et demi :
Leo : matraque a chien / coussin / sac a provision / brosse a dent
William : serviette / lampe (seulement deux, leo va etre dur a battre !!)

Matraque a chien... cela nous aurait ete bien utile car la grece a la particularite de posseder des chiens sauvages, ce qui nous fait jouer a interville tout les 5 km !!

Voila a peu pres nos peripeties, bien sur, il se passe pleins pleins d autres aventures, mais elles sont a vivre !! (et puis on va pas trop vous saouler avec le cote culturel que l on decouvre chaque jour, culinairement bon, ... qui vous degouterait !!)

Prochaine nouvelle de turquie, on doit vous laisser on doit aller voir un concert de lock and loll (prononciation greque !), puis demain on bivouaque le long de la mer egee...

jeudi 3 avril 2008

Photos 3

Premier jour de camping loin dans la foret Serbe.


Voila ce que les Serbes appellent une route departementale.


Exotique non?


Certaint village Serbes ont un sens inne pour utiliser les fonds publics a bon escient.


Comme Will s'essaye a parler la langue, il s'est rapidement fait de nouvelles copines dans cette ville Hongroise dont je ne me risquerais pas a essayer d'ecrire le nom.


Quelques jours apres la fete nationale Hongroise (Il faut imaginer les cloches qui jouent une musique traditionnelle).


Heureusement que Leo a un sens de l orientation a faire palir un chef indien.

Photos 2

Au fait on vous a pas encore presente Hubert.
Hub, c'est notre mascotte, on est censes le prendre en photo un peu partout sur notre chemin.
Pour ceux a qui ca rappellerait un certain film francais, je ne vois pas de quoi vous parlez.
Le voici donc qui se la coule douce dans un vignoble Autrichien.



L'occasion d'apprendre quelques nouvelles chansons avec Marcus.


Domptage de perroquet sauvage a Bratislava.


Hub se detend sur une rive du Dede (le Danube pour ceux qui suivent).


Depuis le temps que je revais de pouvoir faire ca!
Seuls dans une eglise allemande glaciale.


Enfin l'Autriche, c'est beau mais ca rappelle quand meme un peu l'Allemagne.

Photos 1

Petit passage a guet.


Premiere journee de beau temps avec deux copines a Passau.Une super ville soit dit en passant.


EngrainÉs dans une manif pour les droits de la femme a Stuttgart.


Bon la c'est juste pour deconner.Merde on est pas des betes!



La par contre c'est du vrai.C'est le debut de la foret noire.



Et n oublions pas que ...

Welcome to Serbia (Kragujevac - Serbie - 3 Avril - 1830 km)


Tout d abord on voulait dire qu on a peut-etre etes un peu durs avec la hongrie, il y a tout de meme des chouettes villes dans le sud et on a passe des bon moments avec les autochtones (bien que william se soit fait piquer son phare avant alors qu il etait gare devant un cafe ou l on sirotait une biere en ecoutant du jazz)

Nous sommes maintenant en Serbie, apres 1h30 d attente a la frontiere...
Meme les Hongrois nous avaient dit *Ah bon, vous allez en Serbie!Soyez prudents etc* et nous etions legerements mefiants.
Mais en fait c est le pays ou se sent le plus en confiance depuis le depart.Les gens sont super contents de voir des etrangers et d apres ce qu on entend le taux de criminalite ici est tres faible.
Les gens ici sont un peu plus pauvre qu en Hongrie mais leur mentalite est tres differente, ils s en tapent.Ils sont heureux avec ce qu ils ont et ne sont pas pessimistes pour le futur.Ils disent que de toute facon quand on a touche le fond cela ne peut qu aller mieux.

Nous sommes actuellement recus par une bande de jeunes serbes qui habitent tous le meme bloc (d un style qui aurait plus a Staline).Ils ont l air de bien s eclater et nous font decouvrir la vie locale.Ils ont un reseau informatique a base de cables qui passent d une fenetre a l autre.
Pour vous dire, ils ont etes bombardes pendant 2 mois en 1999 et ils nous decrivent cette periode comme ayant ete la plus fun de leur vie.Ils n ont perdu aucun proche, personne ne travaillait et ils passaient leur temps a jouer aux cartes et a picoler.
C est incroyable la difference entre l image qu on a de ce pays a la tele et ce qu on voit de nos yeux ici.

On a fait trois jours de camping ici et le beau temps a ete de la partie pour les deux premiers.Le troisieme jour on a trouve un charmant petit endroit au bout d un charmant petit chemin de terre ensoleille qui s est transforme en un charmant petit lac de boue apres qu il ait plus toute la nuit.1/2 heure pour nettoyer les velos

Il y a deux jours on s est arretes en fin d aprem dans un village pour manger un casse croute et boire une petite biere, on s est fait inviter dans un cafe ou on etait l attraction.C etait un tout petit endroit rempli de fumee et de petits vieux serbes qui a eux tous devaient avoir autant de dents que nous deux.On est ressortits de la 1h et 1l de biere plus tard.

Bref nous adorons la Serbie et les Serbes.




Voici quelques questions que tout le monde a l air de se poser

* Avez-vous eu vraiment froid ? Comment vous en êtes-vous protégé ?
Au debut ca caillait et pleuvait pas mal alors on a utilise une technique du dernier cri, on a mis des vetements chauds et impermeables.Mais bon rien ne resiste a 8h de pluie continue.A Passau, il a fallut 2 jours pour secher nos chaussures.C etait le genre de pluie que meme en bagnole on se dit *Whah!*

* Et votre corps, il ne souffre pas trop ?
De faim en tout cas non, on est gaves comme des oies par nos hotes.Pour ce qui est du velo, les genoux ramassent un peu mais ca va parceque on pousse pas trop non plus.

* Et la bouffe, sans réchaud, vous faites comment ?
On mange froid et ca va tres bien, pain, fromage, fruits et cookies.

* Comment cela se passe t’il chez vos hôtes (j’imagine qu’il vous faut tout raconter depuis le début à chaque fois, mais c’est le prix à payer, et c’est normal. Ca permet de voyager par procuration). Sont-ils tous vraiment sympas ? Ils vous font dormir où ? Ils vous donnent des sandwichs à emporter ?
C est vrai qu a chaque fois il faut tout raconter mais bon c est notre part du boulot, vu ce qu on recoit en echange ca vaut bien le coup.
Ils sont vraiment tous sympas et tous differents, c est une nouvelle aventure a chaque fois.
Pour dormir 87% du temps on a un bon petit lit bien chaud.
Pas de sandwiches.
Le voyage serait vraiment TRES different sans cette possibilite de rencontrer des gens.

* Et pour les sous, vous en dépensez beaucoup ?
En moyenne 45 euros/semaine/personne.

* Et les vélos, vous êtes contents de votre choix ? (au fait, vous aviez emporté du matos de rechange ? genre chaîne, pneu…)
Les velos sont nuls a chier... Non en fait ils sont tres bien.Will a crever une fois mais ses donts de mecanicien n on fait qu une bouchee de ce probleme.
On a du matos pour reparer les pannes de base.

* Est-ce qu’il y a des choses que vous regrettez de ne pas avoir emporté ?
Non.On est plutot au point.

* Est-ce que vous avez dû faire des achats ou vous débarrasser de choses inutiles ?
Non mais on va peutetre se debarasser de quelques affaires d hiver et des cartes au fur et a mesure.

* Et la « cohabitation », comment ça se passe ?
Y a des moments difficiles bien sur mais dans 98,4% des cas ca roule.
En fait c est meme de mieux en mieux, on apprend ensemble ce nouveau style de vie.